Walker Drone 1Cette année j’ai eu la chance de commencer à fêter Noël depuis le 20 décembre 2015. La conséquence première, outre le sentiment d’avoir commencé le marathon des repas de fin d’année trop tôt, c’est également d’avoir mes premiers cadeaux en avance. Et je dois dire qu’un d’entre eux est particulier : un Walker Drone. (la page officielle ici)

Sur la droite, vous pouvez voir la bête parée de ses roues de protection. Je vous rassure, sans les roues il est beaucoup moins imposant. A ce propos, pensez à bien mettre les roues qui se fixent sur la partie centrale du drone. Les arceaux de protection qui viennent protéger les pales sont plus sexys mais ils se fixent sur les quatre bras au bout desquels sont situés les moteurs. J’ai commencé à me servir du drone de cette manière et la conclusion a été de briser un de ces bras lors d’une chute mal contrôlée.

Pensez bien que vous ne serez pas très doué avec votre drone dans un premier temps et que les pertes de contrôle seront légions. Plus le drone sera haut plus il tombera violemment et les risques de cassent suivent.  Ces roues fixées par une barre sur la partie centrale sauveront votre drone plus d’une fois … Je n’y ai pas pensé dans un premier temps et l’envie de tester le jouet a été la plus forte. Ensuite, j’ai donc couru m’acheter de la colle pour remettre en état de fonctionnement mon petit bijou. Et jusqu’à présent ma réparation tient le coup. Je n’ai pas eu de nouveaux accidents majeurs grâce aux roues de protection.

Walker drone super glue

La présentation de l’engin est soignée. La boite est belle, la télécommande comme ci-dessous ne fait pas du tout artisanale. Il s’agit d’un cadeau mais je le vois en vente à 50€ sur Amazon. Ce n’est pas nécessaire d’acheter une marque aussi reconnue que Parrot pour pouvoir s’amuser.

Ci-dessous la photo de la télécommande :

Walker Drone 2

Enfin si vous investissez dans un drone imposant, sachez qu’il vous faudra faire un peu de lecture pour respecter la loi et vos voisins … Retrouvez un condensé des règles à suivre sur le site suivant : http://www.nextinpact.com/news/97775-un-drone-pour-noel-tout-ce-quil-faut-savoir-pour-utiliser-sereinement.htm

Pensez bien que les batteries ne tiennent qu’une petite dizaine de minutes et vous serez peut être contents d’acheter des batteries de secours … En gros, il faut anticiper une heure de charge pour dix minutes de jeu. Soyez sûrs sur ces dix minutes ne permettent pas de maîtriser le drone. Je vous conseillerai bien de commencer en intérieur ou dans un environnement libre de tout vent, faites juste attention aux objets fragiles … Il est particulièrement difficile de gérer les rotations du drone (les commandes sont inversés !) et de nombreux accidents sont à prévoir. Pour mettre toutes les chances de votre côté pensez à bien lire la notice … (ce que je n’ai pas bien fait …). En général elle n’est pas trop imposante mais il vous faut repérer 2 points essentiels :

  • La synchronisation et l’étalonnage de la manette au démarrage du drone (il faut amener les commandes à fond dans une direction donnée qui n’est pas forcément droit devant … hein ?!).
  • Comment changer les modes de puissance du drone. En effet, la grande majorité des drones ont différents modes de puissance pour s’adapter au pilote. En général, le mode débutant où vous avez 30% de puissance, le mode intermédiaire à 60% et le mode expert à 100%.

Bref, de nombreuses heures de plaisir à venir si vous avez l’occasion de mettre la main sur un drone.