En ces moments de rentrée scolaire, je me cherche de nouvelles activités physiques. Ma dernière découverte du moment : l’escalade. Je n’avais aucune idée qu’il était possible de pratiquer régulièrement l’escalade dans une grande ville. Je pensais (assez simplement) qu’il fallait se rendre en montagne et que le process serait long et compliqué. Assez bizarrement je n’ai jamais croisé de publicité pour les salles d’escalades. Et c’est par hasard qu’un groupe d’amis m’a un jour proposé d’aller tester ce sport avec eux. Direction Saint Martin du Touch pour un test grandeur nature.

Pour que vous vous rendiez bien compte de ce dont je veux parler, vous pouvez avoir le vertige simplement en regardant les photos ci-dessous (ce ne sont pas des photos des salles de Toulouse).

escalade3

Ici que des passionnés, chacun amène son matériel et les heures de grimpettes se succèdent. Il est conseillé de venir à plusieurs puisque c’est généralement un sport qui se pratique à deux : un qui monte pendant que l’autre l’assure.

escalade2L’idée : Si vous aussi vous voulez tester l’escalade, sachez qu’il existe plusieurs salles réparties sur Toulouse. En gros, deux sociétés se partagent le marché. Je n’ai pas franchement noté de différences, il vous surtout regarder les prestations fournies par chaque salle et bien sur, leur emplacement géographique. N’hésitez pas à vous y rendre seul, d’une part parce que vous pourrez trouver des partenaires sur place mais également parce que chaque salle abrite une zone de « blocs ».

Qu’est que les blocs ?

Les blocs c’est une discipline qui se pratique en solo (d’où le nom d’une des deux entreprises présentes sur Toulouse). Vous pouvez escalader des parcours techniques sur une hauteur de 4,5m. Pour faire cela, vous n’êtes pas assuré et en cas de chute des tatamis amortissent l’impact. Pour l’avoir testé (involontairement …), c’est correct. Il faut bien sûr éviter de tomber sur la tête mais sinon pas de dommage à déclarer.

Murs

Pour tous les autres murs qui peuvent monter jusqu’à plus de 20m, vous choisissez le parcours (couleur des prises) qui vous intéresse – la difficulté de chaque parcours est signalé à l’aide d’un barème simple – et à vous de jouer. Personnellement j’ai été séduit par cette discipline. L’ambiance y est excellente et vous pouvez passer de bons moments à tester vos limites. C’est assez grisant de se dire que vous pouvez tomber à chaque prise. Heureusement votre copain est là pour retenir la corde. La principale limite viendra de vos muscles. Ils vous feront comprendre assez vite que la séance doit s’achever. En effet, les premières séances sont assez punitives au niveau des bras et des avant-bras. Vous êtes prévenus.