Dans la série, je suis un blogger pointilleux, je veux le meilleur hébergement, je voudrai la revue de Dreamhost !

 

Crédits : Dreamhost

Crédits : Dreamhost

Malheureusement je n’ai pensé à rédiger ce billet qu’après avoir finalisé la suppression de mon compte, je n’aurai donc pas beaucoup d’illustrations à fournir … (sic) Quoiqu’il en soit, je suis en train de préparer toute une série d’articles qui feront peut être doublon avec celui ci mais qui devraient traiter l’approche du Blog de A à Z !

Dreamhost propose un hébergement spécialisé WordPress : DreamPress 2

Leur offre à US$20/mois

  • 30GB de stockage SSD
  • Jusqu’à 2,1 millions de visiteurs par mois
  • Augmentation automatique de la RAM selon les besoins
  • Gestion automatique de WordPress (mises à jours et entretien des bases)
  • Adresses mails illimités
  • Control panel
  • Des VPS isolés (Virtual Private Server)
  • Des bases de données MySQL isolées
  • PHP5.5 avec OPCache
  • HHVM beta
  • Cache Varnish
  • Memcached

Ce que j’en pense techniquement

J’aime bien l’idée du cache intégré à l’hébergement mais cela limite l’utilisation d’autres systèmes de cache. Et personnellement je me suis entiché de Wp-Rocket … Quoiqu’il en soit, je n’ai pas de grandes critiques à amener sur le cache. En revanche, ils n’ont pas de serveurs en Europe, ce qui augmente fortement les temps de réaction (le temps avant la réception du 1er octet). C’est dommage quand on investit autant sur l’hébergeur de se tirer une balle dans le pied en hébergeant son site aux USA (je parle de sites avec une audience européenne bien entendu, pour un site nord américain c’est l’idéal).

HHVM en béta pour remplacer php : j’ai eu pendant mes tests beaucoup d’erreur de connexion à la base de donnée. Je n’ai pas cherché à analyser l’origine de ces erreurs, il est possible que ce soit la distance vis à vis des serveurs. Comme dit plus haut, les serveurs sont encore uniquement aux Etats-Unis (contrairement à Flywheel). Quoiqu’il en soit, je souhaitais tester la solution de remplacement à php. C’est fait et ce n’est pas concluant. C’est là encore dommage puisque php est considéré comme une technologie vieillissante (comprendre lente).

Comme tous les hébergeurs qui proposent une offre spécialisé WordPress, l’espace de stockage est limité, mais à 30Go, c’est un espace correct pour un hébergement « premium ». Ils limitent tous puisque l’idée d’utiliser WordPress est de pouvoir faire vivre son site en y amenant beaucoup de contenu au quotidien. Ce contenu (notamment les images) nécessite de l’espace de stockage.

Un point qui m’a beaucoup déçu c’est le Control Panel. Il n’est pas clair du tout pour les débutants (ni même les utilisateurs éclairés dont je pense faire partie). J’ai dû chercher longtemps des réglages de base pour pouvoir héberger un site sur leur hébergement (réglage des DNS depuis un registrar externe, et données de connexion SFTP …).

DreamHost est réglo

Même si je ressors beaucoup les points négatifs, il faut être conscient que globalement mon expérience avec Dreamhost a été très positive. J’ai relevé les points négatifs pour que vous en soyez conscient si cela vous tente mais le reste des prestations étaient conformes à mes attentes. De plus, ils sont plus cher mais j’ai pu résilier mon abonnement sans aucun problème (ce qui n’a pas été le cas avec FastComet). Sans demande de ma part, ils m’ont même remboursé ma mise puisque j’étais toujours dans le premier mois d’utilisation… Du grand art.