Retenez bien ce nom, le moteur de recherche d’origine française aimerait bien réussir là où les autres ont échoués, à savoir concurrencer Google dans l’indexation et la recherche sur internet. Qwant existe depuis quelques temps déjà mais son déploiement auprès du grand public se fait davantage par le bouche à oreille qu’autre chose. L’arrivée minoritaire au capital d’Axel Springer pourrait changer les choses. En effet, Axel Springer aurait dans l’idée de créer un front anti-Google et pourrait avoir choisi son cheval en investissant dans Qwant.

Qwant_logo_2013

Fervent utilisateur de Google (j’abhorre leur stratégie/politique, mais il faut bien avouer que les services rendus sont immenses), je viens de passer une journée à tester Qwant et je dois avouer que l’on s’y fait assez bien. La première impression est étrange tant l’ergonomie diffère de Google mais les résultats sont visibles et très pertinents (ce que je reproche à Bing par exemple).

Pour découvrir ce moteur de recherche, cliquez : https://www.qwant.com/