L’année dernière mon réveillon à la Nouvelle-Orléans avait été une franche réussite. Cette année, ma copine et moi avons décidé de taper encore plus haut. Nous avons réveillonné à Rio de Janeiro !

La préparation fut minutieuse, le budget mis de coté au fil des mois. Nous étions parés et nous avons pu aller nous dandiner sur Copacabana et Ipanema pendant une grosse semaine. Je pense que l’on a eu le temps de faire la grande majorité des gros points touristiques de la ville. Du coup, retrouvez ci-dessous notre retour sur l’expérience Rio de Janeiro. Je ne serai pas exhaustif puisque je ne peux parler que de ce que j’ai vu, n’hésitez pas à commenter pour ajouter des précisions.


 

Le réveillon sur Copacabana

Nous sommes allé à Rio pour le fameux réveillon et la fête qui l’accompagne. La fête la plus grandiose est sur Copacabana. Nous nous sommes donc rendu sur la célèbre plage pour suivre le décompte et respirer nos premières bouffées d’air de 2016. La première chose à retenir, c’est le monde. Si vous aussi vous souhaitez aller fêter le réveillon sur Copacabana, anticipez un maximum. Certes la plage est grande mais les lieux de concerts ne couvrent pas la totalité et par conséquent, si vous voulez être bien placés, pensez à vous rendre sur la plage assez tôt. Personnellement nous y sommes allés vers 18h30 et c’était un bon calcul. Il faisait encore bien jour et de nombreuses places étaient encore disponibles à proximité immédiate de la grande scène. Ce n’est pas la peine d’y aller plus tôt.

Il y a deux grandes scènes sur la plage dont la principale se situe au nord (vers le centre ville, à l’opposé d’Ipanema). C’est là que se passe la plus belle fête.

Malgré la foule, les gens sont respectueux. Nous n’avons jamais eu la sensation d’être oppressés et avons pu rencontrer de nombreux touristes, tous très contents d’être là. Finalement, il n’y a que la dernière demi-heure avant le feu d’artifice où les cariocas vont prendre leurs places sur la plage que ça devient un peu le bordel … Astuce : les familles cariocas tendent des piquets avec des barrières pour se privatiser des espaces de calme sur la plage. C’est assurément très pratique pour eux et ces barrières (en ruban hein, je vous rassure) sont respectées lorsqu’elles sont vues. Par contre elles compliquent énormément les déplacements de foule … Des files ininterrompues de personnes se déplacent entre ces zones « protégées » et le moindre déplacement prend la forme d’une opération commando. Ce n’est pas franchement gênant puisque vous êtes sur la plage pour y passer la nuit. Dans tous les cas, sachez qu’en rejoignant la route qui longe Copacabana, vous trouverez votre salut pour vous déplacement plus librement.

Un autre élément primordial à prendre en compte : les cariocas font la fête après le feu d’artifice et pas avant. Du coup l’attente sur la plage a été relativement longue puisque la grande scène ne donnait qu’un demi-concert pas franchement entrainant. La foule ne se déchaine qu’après minuit. A ce sujet, au niveau de l’alcool, c’est la très bonne surprise de la soirée, il y a beaucoup de vendeurs présents sur la plage et vous pouvez vous approvisionner sans difficulté. Et malgré cela, nous n’avons pas remarqué d’abus particuliers.

En terme de sécurité, de nombreux postes de la Policia Militar sont installés sur la plage. Un hélicoptère fait un va-et-vient permanent sur Copacabana avec un projecteur qui fait hurler la foule. Au vu de la masse, je ne sais pas si les précautions prisent seraient vraiment utiles mais en tout cas, les policiers sont visibles. Je ne peux pas vraiment dire que leur présence rassure puisque nous n’avons jamais été embêtés (de la moindre manière) mais c’est aussi bien qu’ils aient été là.

Le feu d’artifice en tant que tel est un régal par sa composition et sa longueur. Imaginez 2,5 millions de personnes rassemblées sur une plage magnifique, 6 bateaux de croisières énormes, éclairés de milles feux (fenêtres, décorations etc …) qui font l’arrière du décor. Et dans le ciel, un super feu d’artifice. Nous avons passé un excellent moment et je le conseille à n’importe qui.

Ne pas oublier de s’habiller en blanc, même si ce n’est pas respecté par tout le monde, la majorité essaie de respecter la tradition. A noter que vous pouvez aussi vous habiller en jaune. Le rouge étant réservé pour les célibataire, mais je pense que cela reste de la théorie parce que je n’ai vu personne habillé en rouge.

D’une manière générale, vous passez le réveillon dans une bonne ambiance, très bonne enfant. On ne ressent pas l’étouffement malgré le monde. Ce n’est pas oppressant comme j’ai pu le vivre lors d’un réveillon à Madrid.


 

Les Principales Plages de Rio de Janeiro

Praia de Flamengo

Clairement délaissée par les touristes et par les cariocas, cette plage est magnifique. Il faut dire que la Marina à proximité était en plein travaux lors de notre séjour. Globalement, on a pu sentir que la ville de Rio de Janeiro était à fond dans la préparation des Jeux Olympiques 2016 (à ce sujet, les Havaïanas aux couleurs des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016 ont fleuri, les modèles sont extrêmement variés et à 25 reals la paire, ça vaut le coup de s’équiper).

IMG_9779

Pour en revenir à la Praia de Flamengo, elle offre une superbe vue sur le pain de sucre (Pao de Azucar), son sable est magnifique et propre. Et le summum pour nous, l’eau était clairement plus chaude que sur Copacabana ou Ipanema. C’est dommage que cette plage soit un peu éloigné mais ça lui donne un charme supplémentaire. Vous ne trouverez quasiment pas de vendeurs/boutiques sur une grande partie de la plage.

La Praia de Copacabana

J’en ai déjà bien parlé dans le paragraphe sur le réveillon. Il faut retenir qu’il s’agit de la plage historique, c’est une plage de brésiliens. Les touristes sont en sous-nombre et c’est agréable. Le nom de Copacabana est mythique. Si vous allez à Rio c’est un passage obligatoire. La plage est propre et un astucieux système pour mouiller le sable pour vous permettre de traverser pied nus sans vous bruler (ce n’est pas très écolo mais c’est bien pratique).

Sur les trottoirs qui longent la plage, vous trouverez de nombreuses paillotes sur les différents secteurs. Sur ces espaces de détente, vous pouvez déguster de supers caïpirinhas, le coctail local. N’hésitez pas, vous ne serez pas déçus.

Le long de la plage, le culte du corps des Cariocas fait des miracles pour les yeux. Des dizaines d’hommes et de femmes aux corps sculptés viennent faire leur sport quotidien le long de la plage pour le plus grand bonheur des passants.

La Praia d’Ipanema

Ipanema est la nouvelle plage, elle est plus moderne et clairement plus touristique en terme de fréquentation.

À mon avis, le plus beau point vue se trouve sur les rocher à l’angle avec Copacabana. En allant sur ces rochers, vous pouvez avoir un super point de vue sur les deux plages. C’est très agréable, en plus il n’y a pas beaucoup de touriste. Ce doit être magnifique au coucher du soleil, nous n’avons pas pu le faire mais l’avons prévu pour le prochain voyage.

IMG_9954

Pour information, j’ai trouvé la plage d’Ipanema légèrement polluée par moment (il y a un peu de courant et l’eau verte peut mousser assez vite certains jours). Du coup pour se baigner en évitant les éventuelles pollutions qui peuvent venir avec le courant, restez proche des rochers vers Copacabana.

La Praia Vermeilla

Très jolie plage, nature (très moyennement entretenue), très pittoresque. La plage est lovée dans une crique située au pied du pain de sucre, juste à côte d’une base militaire. Cette plage est idéale pour temporiser avant d’aller prendre le téléphérique pour le pain de sucre (cf : Paragraphe Pao de Azucar).


 

Les Incontournables

Le Christ Rédempteur sur le Corcovado

IMG_9815

Il vous faut absolument prendre le petit train plutôt que les bus, c’est plus typique et super sympa à faire. En haute saison, prévoyez de réserver sur internet ou alors y aller le matin pour acheter vos billets pour l’après midi/soir. La foule est très impressionnante ici, et les trains toutes les 20 mn ne l’absorbe pas. Le coucher du soleil est magnifique, il projette de jolies lumières et c’est un très grand moment lors de votre visite de Rio. À retenir, c’est une des plus jolies vues sur Rio et le pain de sucre réunis.

Quand vous vous retrouvez au pied du Christ, il est très impressionnant. Impossible d’aller à Rio sans le voir.

Le Pao de Azucar (Pain de Sucre)

A faire en fin de soirée en amoureux (check). Le levé du soleil doit être sympa aussi mais au cours d’un séjour à Rio, vous aurez du mal à caler les deux dans le planning. Pensez à bien privilégier les ciels dégagés afin d’avoir une belle vue sur le Corcovado. Les petites collines de Rio ayant tendance à retenir les nuages en fin d’après midi, ne prenez pas ce conseil à la légère.

IMG_9997

Pour les plus chanceux/argentés, il y a un héliport sur le petit pain de sucre (la colline intermédiaire). Du coup il est possible d’arriver (ou de partir) de ce point en hélicoptère. Dans tous les cas, voir un hélico arriver sur ce site est très impressionnant.

Astuce : Pensez à faire le circuit arrière du pain de sucre, une petite forêt vous attend pleine de charme, de recoins et de points de vue magnifiques.

IMG_0014

Le Stade Maracana

IMG_9748LE Stade mythique de Rio de Janeiro. Il est bien mis en valeur avec une visite complète. Pour nous il manquait un historique du stade et de ses évolutions. Toutes les informations disponibles sont centrées sur l’équipe du brésil lors de la dernière coupe du monde 2014. Je n’ai pas remarqué qu’il y ait d’équipe particulière (un club) affiliée au Maracana, du coup il n’y a pas d’histoire profonde si ce n’est celle du Brésil. À mon sens, le stade manquait d’âme mais je n’ai pas un avis très objectif.

Bonne idée : Des cages sont mises en place avec des animateurs pour permettre à tout un chacun de pouvoir tenter de marquer en but au Maracana.

Le stade a été refait aux normes modernes. Il n’y a pas grand chose à faire autour du stade alors prévoyez de l’eau. Vous pouvez y aller en métro, vous ne pourrez pas manquer le stade et son entrée. Attention, la boutique intérieure est très chère (équivalent aux boutiques officielles européennes comme à Madrid par exemple, comptez 150€/maillot).

IMG_9716

Les Escaliers de Selaron

Le lieux le plus romantique de Rio, une atmosphère se dégage au milieu d’un quartier sans âme, une oasis très agréable à partager avec – selon  la saison – une foule de touriste ou quelques aventuriers. Vous pouvez chercher les céramiques des pays que vous connaissez ou que vous avez déjà visité.

Préférez la saison basse pour pouvoir profiter. En haute saison, vous aurez du mal à profiter et à prendre le temps de faire ce qui vous plait.

Le quartier à proximité est sympa avec de nombreux bars avec des orchestres Cf : Quartier de Santa Teresa.

IMG_9770

Regardez bien le plan avant de vous lancer à la recherche des escaliers de Selaron.

Bonne idée : coupler cette visite avec une balade de Santa Terresa et la Cathédrale San Cristobao.


 

Les Visites Bonus

Tour Helisight

Rio de Janeiro vu d'hélicoptère

Une vue de Rio de Janeiro en hélicoptère

Le tour en hélicoptère est le seul moyen de voir les orteils du Christ Rédempteur sur le Corcovado. Petit tips : les orteils sont tout petits …

L’équipe est sympa. Les circuits sont variés. Les prix sont progressifs suivant ce que vous souhaitez voir (7 circuits disponibles). Nous avons fait le combo plage/Corcovado, pour 490 Reals. C’était une très bonne expérience, surtout pour ceux qui n’ont jamais fait d’hélicoptère. C’est un tour abordable pour un tour d’hélicoptère.

Prévoyez d’être 4 au minimum, sinon vous pouvez aussi compléter des groupes sur place mais attention tout le monde ne veut pas faire le même tour. Essayez de discuter avec les groupes avant qu’ils ne se fixent sur un trajet précis. Le plus petit des tours ne fait que les plages et la lagune, mais à notre avis il vaut déjà le coup.

Centre historique

Comme dans tout Rio de Janeiro, les brésiliens sont loin d’avoir tous eu la chance d’apprendre l’anglais ou l’espagnol (ni le français). Du coup, à moins que vous ne parliez portugais, vous devrez régulièrement faire face à des cariocas qui vont vous ignorer. C’est une expérience bizarre à vivre mais nous en avons conclu qu’après la Coupe du Monde de Football, c’est une technique comme une autre de refuser un client.

Le centre historique est intéressant pour voir autre chose que le Rio touristique mais ce n’est pas le lieu le plus attirant. Hormis quelques églises très sympathiques, le quartier a subi l’appétit des promoteurs et il ne reste plus beaucoup de maisons coloniales (qui sont mal entretenues au demeurant). Bref, à faire si vous avez le temps.

Le Jardin Botanique

Il est important dans une aussi grande ville de pouvoir s’évader. Nous avons eu l’impression d’être en pleine forêt au coeur d’une mégalopole. Nous avons trouvé très intéressant de découvrir la flore locale. La faune est présente mais il vous faudra avoir l’oeil. Y consacrer une demi-journée (3h).

Le quartier de Santa Teresa

On a eu la chance de faire un petit marché de rue qui était très agréable. Superbe ambiance. L’architecture coloniale est superbe, des fois mal entretenue. C’est un quartier vivant, et habité; un quartier local sans beaucoup de touriste. Une visite ici est une expérience de vie avec les locaux. C’est un quartier très animé en début de soirée.

Sur le chemin pour les escaliers de Selaron, il y a un aqueduc blanc sur lequel un train vous permet de traverser la vallée. C’est une infrastructure très graphique.

Cathédrale San Cristobao

Atypique par son architecture en forme de pyramide. Elle est réalisée tout en béton, ce qui lui donne un aspect moins intéressant de près. Du coup, pas de fraicheur à attendre à l’intérieur.


 

Autres

Acaï

C’est un dessert local à gouter avec des « granolas ». Une glace à la baie, légèrement gélatineux. Elle laisse un côté « sec » sur le palais. Pour résumer, c’est des saveurs que nous ne connaissons pas en Europe et qui vous dépayseront. À tester rapidement après votre arrivée.

BigBi

Les petits restaurants de rue que vous trouverez majoritairement dans les angles vous permettent de reprendre des forces. Vous y trouverez des cariocas habitués à manger sur le pouce. Ils sont reconnaissables aux montagnes de fruits divers qui composent leur façade/réserve.

Caïpi plage

La Caipirihna est le coctail de Rio. Vous en trouverez partout. Ils les réussissent plutôt bien, pas comme en Europe … n’hésitez pas à vous rafraichir.

Copabana Royalty Hotel

Notre hôtel pour notre semaine de rêve à Rio. Nous étions un peu sceptique avant de partir puisque de nombreux avis sur TripAdvisor parlait d’un hôtel vétuste dont les draps étaient trop petits pour les matelas. Ca a été la très bonne surprise du voyage. L’étage 14 (le dernier) où nous séjournions venait d’être entièrement refait avec goût et sur des standards 4 étoiles.

Ne pas compter sur la piscine du dernier étage, la photo trompe l’oeil, il s’agit d’un couloir de nage de 4m … Mais c’est tout de même sympa de pouvoir y aller s’y délasser, le rooftop n’étant pas souvent rempli. S’y trouvent également un sauna et une salle de sport.


 

Conclusion

Sur le retour, Iberia nous a concocté une petite surprise, je vous laisse admirer par vous même les consignes de sécurité.

A330-A340-security-notice

A330 ou A340 ?