La semaine dernière j’ai vécu un mini-drame dans mon salon. Ma fidèle Kobo Glo (la première génération) venait de rendre l’âme. J’ai tenté toutes les techniques de sioux disponibles sur internet (réinitialisé simplement, réinitialisé d’usine … rien n’y a fait). La batterie de ma Kobo Glo était morte.

Kobo-Glo-HDPour résumer, elle fonctionne très bien … tant qu’elle est branché sur une source d’alimentation. Pas franchement pratique pour un outil par définition mobile. D’autant plus qu’à chaque fois qu’elle perd l’alimentation, il faut la ré-initialiser pour lui rendre la vie. Bref, sa fonction première, à savoir remplacer un livre en toute circonstance, n’existe plus. Je déclare donc avec beaucoup de tristesse la mort de ma Kobo Glo.

Sauf que je ne pouvais pas rester avec toute ma bibliothèque enfermée sur mon PC sans moyen d’accès. Vous imaginez le drame ? Des centaines de livres enfermés dans un PC sans accès possible. Il a donc fallu que je réfléchisse à une solution pour sortir de cette impasse. Ayant déjà en grande partie digitalisé ma bibliothèque, il me fallait trouver une nouvelle liseuse.

Comme les Kindle ont tendance à fermer leur environnement (pourtant j’apprécie énormément Amazon), je suis resté fidèle à Kobo. J’ai longuement hésité entre la Aura H2O et la Glo HD. La différence de prix a fait pencher la balance vers le modèle moins bling-bling mais qui remplit toutes les cases.

Les différences principales entre la Kobo Glo et la Kobo Glo HD :

  • Une bien meilleure gestion de l’éclairage avec la Glo HD. En effet, ma Kobo Glo initiale était une des premières liseuse à être doté de l’éclairage pour vous permettre de lire de nuit, sauf que de nuit le réglage minimal était très (trop ?) fort. Avec la nouvelle liseuse, les réglages sont plus fins.
  • La définition est bien meilleure et c’est très agréable (les lettres ont des contours plus nets). Je vous laisse aller voir sur les sites spécialisés si vous voulez voir les différences exactes (ici le site officiel Kobo)
  • La taille légèrement plus grande que la tablette précédente
  • L’autonomie est toujours au rendez-vous

Si vous n’êtes pas encore passé au numérique pour vos livres, tentez l’expérience. Vous ne le regretterez pas.

Ps: je précise que j’adore également lire les livres papiers et la sensation de garder l’objet. Mais selon votre utilisation, c’est pratique d’avoir une bibliothèque compressée. Personnellement je lis des livres qui font régulièrement plus de 600 pages et que l’on ne transporte pas dans sa poche …