Cela fait quelques temps que je m’intéresse de très près à la plateforme de blogging Ghost. À vrai dire, je surveille son développement depuis ses débuts. Mais mon niveau informatique était trop faible pour suivre et les hébergeurs de solutions Node.js étaient peu nombreux. Aujourd’hui la situation a changé et cette plateforme de blogging mérite qu’on s’y intéresse quelques minutes.

Ghost-Logo

Crédits : ghost.org

Qu’est-ce que Ghost ?

Ghost est une plateforme de publication web. Comme WordPress, on parle de CMS (Système de Gestion de Contenu). Ghost est donc un programme que vous installez sur un serveur et qui permet par la suite de créer et maintenir un blog (mono ou multi auteurs).

Quelles sont les particularités de Ghost ?

Au niveau théorique : Ghost est prévu comme une plateforme de blog pure et simple. Ici il n’est pas question de ecommerce ou de sites web vitrines. On se contente du coeur de cible : les blogueurs. Et en restant simple, Ghost espère conserver une identité forte et limiter les failles.

Au niveau technologique : quand on fait du développement c’est un peu comme dans l’industrie, il y a parfois des sauts technologiques. Nous avons ici un exemple parfait. Le Node.js semble être la technologie d’avenir et en partant d’une feuille blanche Ghost a été conçu autour de cette technologie. Au contraire, WordPress a été créé avec PHP et c’est un héritage lourd (on ne change pas de technologie en claquant des doigts). Ghost apporte donc des garanties pour le futur avec une technologie d’avenir. Mais attention cette technologie n’est pas encore « mature » et l’environnement (hébergeurs, services tiers …) reste limité.

Ghost.org, le point de départ

Si vous aussi vous souhaitez vous exercer sur Ghost, la première destination est leur site officiel : ghost.org. Sur ce site vous trouverez beaucoup d’explications. Et ils permettent notamment de souscrire à une option gratuite de 14 jours. C’est très agréable pour se rendre compte des possibilités de l’application.

Cet essai m’a notamment permis de me rendre compte qu’en simplifiant le blog au maximum (notez que je suis toujours dans ma rengaine d’une simplification constante), le seul élément primordial pour Ghost est l’hébergeur. Si le produit vous intéresse, il vous faut trouver comment l’héberger et point final.

Le modèle de développement de Ghost

Ghost est soutenu par une organisation à but non-lucratif qui s’inspire du modèle de développement de WordPress pour promouvoir son outil de blogging.

WordPress comme Ghost sont des solutions dites open-sources (le code est accessible et améliorable par toute la communauté) et chacune d’entre elles est soutenue par une société/association qui offre des services premium afin de financer les futurs développements. Ces services premiums tournent principalement autour de l’hébergement et de l’installation de WordPress/Ghost.

Comme je l’ai écris, je pense que le principal inconvénient actuel de Ghost est l’hébergement. Donc l’idée d’être hébergé directement par le créateur est sexy. Pourtant pour être transparent avec vous, je trouve que le plan à US$19/mois (le plus petit) pour un seul blog est clairement premium et ça ne correspond pas à tout le monde. C’est une très belle offre, tout y est inclus (Cloudflare, Stockage et bande passante illimités, …) mais on ne s’adresse pas au coeur de cible selon moi. J’aime l’idée du tout inclus simple pour l’utilisateur mais au niveau financier on s’éloigne du particulier lambda.

Pour rappel, mon hébergement actuel me coute 6€TTC/mois. C’est en France et c’est aussi de l’illimité (en espace disque dur et en bande passante). Je vous invite à aller voir les mentions générales si vous souhaitez davantage d’informations.

Je suis donc face à un dilemme : Ghost est une solution sexy mais à un prix prohibitif. Alors comme pour WordPress, j’ai pris du temps pour chercher comment auto-héberger un blog Ghost ailleurs. Mais cela fait l’objet d’un autre article pour ne pas polluer cette première présentation de Ghost. Retrouvez mon étude ici : Comment auto-héberger simplement Ghost ?

Que fait Ghost ?

Pour finir, voici une liste détaillée des fonctionnalités de Ghost :

  • Gestion d’une équipe d’auteurs
  • Gestion de la publication d’articles et brouillons
  • Gestion des menus
  • Gestion des profils publics
  • Gestion des mots-clés
  • Possibilité d’injecter du code
  • Changement de thèmes en 1 clic
  • Interface Back-Office soignée avec la possibilité de télécharger et installer une application sur son ordinateur (type Calypso pour WordPress)
  • Intégration de services tiers (Disqus, …)
  • Une interface de rédaction de blog intuitive avec le parti d’une mise en page avec Markdown qui se prend en main facilement

Ce que Ghost n’a pas : un environnement de plugins qui fait la richesse de WordPress mais aussi sa faiblesse pour les nouveaux utilisateurs.

Téléchargez Ghost pour l’auto-héberger : Ghost

Téléchargez l’application pour administrer votre blog Ghost : Ghost pour Mac