Docker est une startup lancée aux Etats-Unis par un français (Solomon Hykes) dont le principe est de miniaturiser les Machines Virtuelles (VM) afin d’isoler les différents processus dans un conteneur.

Crédits : Docker

Crédits : Docker

Je ne suis pas un expert du domaine mais grossièrement une VM (Machine Virtuelle) permet de simuler un système d’exploitation. Dans les faits, vous pouvez donc faire tourner un (ou plusieurs) système d’exploitation à l’intérieur d’un système d’exploitation. Ces procédés sont très pratiques pour les tests informatiques. En mettant en parallèle une grande quantité de VM, vous pouvez tester vos logiciels (débug, …) sans avoir à posséder autant de machines (que ce soit des PCs ou bien quelque soit les produits disposant d’un OS à l’intérieur). Parmi la longue liste des avantages, il est très pratique de pouvoir ainsi tester ses logiciels dans des OS dits « propres », c’est à dire sans autres programmes qui peuvent interagir ou parasiter le fonctionnement optimal.

Les machines virtuelles se sont fortement développés ces dernières années et on les retrouve dans des logiciels grands publics comme VMWare ou bien Parallels Desktop (pour Mac). En revanche, le principe de Docker est foncièrement différent. L’idée n’est pas de faire tourner un OS (Operating System – Système d’Opération), mais un simple processus. De cette manière, vous pouvez isoler les différents éléments de votre logiciel. Selon le principe des VMs, cela vous permet d’avoir des processus qui tournent sans être influencés par d’autres. Je ne suis pas assez expert pour pousser l’explication plus loin.

En revanche, je sais reconnaitre un bon développement. Partis sous le nom DotCloud, l’entreprise en charge du projet (qui a levé quelques millions de US$) a changé de business model pour partir vers l’OpenSource (ce qui ne veut pas dire qu’il s’agit d’une société philanthropique …). Le développement de Docker est donc accessible à tout un chacun pour que le numérique en général aille plus loin.

De nombreux géants s’y intéressent, comme Google ou RedHat. Je ne mettrai pas beaucoup de liens mais vous pouvez les trouver facilement sur Google. http://techcrunch.com/2014/06/10/google-bets-big-on-docker-with-app-engine-integration-open-source-container-management-tool/

Vous pouvez retrouver le site Docker : anciennement docker.io devenu http://www.docker.com/

Depuis le 22 août 2014, la version 1.2.0 de Docker est en ligne.

http://www.rudebaguette.com/2014/06/10/docker-releases-version-1-0-sets-stage-next-big-wave-innovation-cloud/

Docker en chiffres :

  • 15,000 GitHub stars
  • 20 million de téléchargements du moteur Docker
  • 30,000 applications qui fonctionnent avec Docjer dans le Registre Docker
  • 113 Meetup Docker répartis dans 43 pays
  • 600 contributeurs dans la communauté
  • 13,000 projet tiers sur GitHub utilisent Docker
  • Des sociétés qui travaillent avec Docker : eBay, Rackspace, New Relic, Gilt, Spotify, Cloudflare, Yandex, Cambridge Healthcare, Yelp et RelatelQ

Mon regret : que ce genre de produits soit possible dans la Silicon Valley et pas encore en France …