Comme beaucoup de monde, je viens d’apprendre la nouvelle il y a quelques jours. Mon utilitaire de traitement de mails, Mailbox, ferme ses portes.

Crédits : Dropbox

Crédits : Dropbox

Depuis ses débuts, je suis un grand fan de l’application Dropbox.

Crédits : Dropbox

Crédits : Dropbox

Je suis bien conscient des limites, du stockage recopié sur les serveurs US etc … mais je ne considère pas les données stockées sur Dropbox comme stratégiques, et en plus Dropbox ne les scanne pas pour m’envoyer de la pub. Bref, Dropbox représente pour moi une superbe entreprise qui croit en son produit. Ils ont eu l’occasion plusieurs fois de se faire racheter pour des prix énormes mais ils ont toujours tenu la barre et gèrent toujours leur destin. En face des monstres marketing que sont : Google (avec son Drive), Microsoft (avec OneDrive), Apple (avec iCloud); Dropbox s’impose toujours comme une des deux solutions indépendantes (avec Box) qui survivent et sur lesquelles vous pouvez parier pour le long terme.

J’ai donc été ravi d’apprendre le rachat de Mailbox par Dropbox, et à cette occasion j’ai basculé sur cette solution pourtant encore en Beta. Et depuis, je n’ai jamais changé. Les temps de synchronisation étaient très rapide et je n’ai jamais eu à me plaindre de l’application. Elle était bien conçue et m’amenait un bon service. De plus, j’avais déjà en tête le sujet principal que je souhaite aborder dans cet article : Dropbox avait déjà levé plein de US$ sur les marchés financiers et était là pour durer.

Comme pour tous vos fournisseurs, la « solvabilité » est un critère majeur pour le choix de votre fournisseur d’application

Car c’est bien le but de cet article : il est désormais primordial de bien choisir ses applications. Les simples fonctionnalités ne sont plus le critères n°1, désormais il faut s’assurer de la survie et de la durée d’exploitation de l’application. Pour cela il existe plusieurs solutions que je décrirai ci-dessous. En attendant je veux juste exprimer mon agacement qu’une entreprise comme Dropbox se plie aux mêmes jeux que les autres. Quand une application ne marche pas ou plus, ils s’en défont.

Attention cependant, je suis agacé parce que je considère la fin de Mailbox comme un gâchis mais il y a des points positifs. Notamment le fait que Dropbox continue de bien cibler les points sur lesquels ils veulent investir et ne se dispersent pas. C’est bon pour leur coeur de métier et leur survie à long terme. A ce sujet, je vous conseille de lire cette interview du manager de Google X, qui passe son temps à tuer des projets pour rester « viables » (bon à la différence près qu’ils tuent les projets avant qu’une vraie base de clients soit créée).

Mes conseils pour bien choisir une application

  1. Sauf révolution, ne soyez pas early-adopter, n’optez pour une solution qu’après validation du business model par ses créateurs
  2. Préférez les applications issues de développeurs reconnus et solvables (historiques ou lourdement financés)
  3. Un peu comme sur les marchés boursier, suivez la tendance. Etre à contre-courant peut être contre-productif sur le long terme.

Bien entendu, il faut prendre en compte le contexte, mes conseils ne sont qu’indicatifs et ne correspondent pas à tous les scénarios. Je pensais que mon choix de Mailbox suivait les préceptes écrits ci-dessus mais il semblerait que parfois ils ne suffisent pas. L’évolution des tendances peut parfois vous prendre à contre-courant…

Carousel ferme aussi

Au passage, j’en profite pour préciser que l’autre application rachetée par Dropbox et nommé Carousel fermera également ses portes le même jour que Mailbox (le 31/03/2016). J’utilisais également grandement cette application mais elle était moins importante puisque l’outil natif d’iOS pour les photos est fonctionnel.

A noter que Dropbox a très bien fait les choses avec des mises à jours des différentes applications. Vous êtes clairement prévenu du changement et la marche à suivre vous est indiqué. Autant la disparition de Carousel ne m’impactera pas, autant celle de Mailbox est plus problématique …

Bien sûr, si vous avez des visions différentes, n’hésitez pas à commenter et à donner vos idées.