En préambule je tiens à préciser que l’on entre dans la Hype des gamers. Comme l’indique le titre de l’article, je souhaite aborder ici mon expérience avec le clavier mécanique ! De grands et honnêtes statisticiens ont démontré avant moi les micro-secondes qu’un joueur peut gagner à l’aide d’un tel clavier, je ne m’étendrai donc pas sur l’aspect technique mais bien sur mon ressenti.

Une analogie pour comprendre

Pour la forme et pour la compréhension de tout le monde, je vais faire une analogie pour introduire le sujet. Pour ceux qui ont passé leur permis de conduire, vous vous rappelez les étapes lors d’un freinage d’urgence ?

  1. Vous constatez la situation.
  2. Votre cerveau décide quoi faire.
  3. Il transmet l’ordre au muscle.
  4. Vous appuyez sur la pédale de frein.
  5. Le frein s’enclenche et selon votre vitesse, l’état de la route et de vos pneus vous finissez par vous arrêter.

Tout instructeur qui se respecte a du vous parler de ces étapes et des temps qui la composent. Pour un bon freinage il faut donc optimiser chacune des étapes. Si on ramène cette situation au jeu vidéo, les actions du joueur peuvent s’assimiler à des freinages permanent. Il anticipe et réagit en permanence à des situations données. Le bon joueur va donc chercher à parfaire ces étapes (Le mauvais joueur lui …). Il s’agit surtout de gagner du temps.

Les étapes 1 à 3 sont physiologiques et dépendent de l’humain. Hormis le dopage, le bon joueur n’a pas grand chose à espérer à ce niveau. En revanche pour les étapes 4 et 5 le bon joueur peut faire la différence grâce à son matériel. Et c’est là tout l’intérêt d’un clavier mécanique !

Pourquoi je suis passé au clavier mécanique

Jusqu’à maintenant, j’utilisais mon ordinateur pour faire à la fois de la bureautique et du jeu en ligne. Depuis mon achat d’un ensemble clavier/souris sans-fil de chez Microsoft je n’avais jamais ré-investi. Les budgets sont plutôt passé dans les voyages que dans le petit matériel … Mais la mort de la batterie de ma souris et la décomposition rampante du plastique du clavier (qui lui fonctionnait à piles) m’ont mis dans une situation bancale ! Du coup, je me suis ré-équipé.

J’ai donc pris le temps de lire ce qui se faisait et comme tout bon joueur qui se respecte, j’ai étudié les options qui s’offraient à moi. L’expérience sans fil ayant été douloureuse (piles, usure des batteries propriétaires …), je m’étais déjà fait à l’idée d’avoir de nouveau des câbles partout (et puis en terme de latence en jeu, je ne vous raconte pas le gain ! Ça motive.). Ma conclusion a été qu’en investissant 30 à 40 € de plus, je pouvais passer au niveau supérieur : un Clavier Mécanique.

Si vous en arrivez à la même conclusion que moi, il est temps pour vous d’aller faire un tour sur ce Guide de Materiel.net. Vous y trouverez les explications techniques dans lesquelles je n’ai pas envie de me lancer.

Mon choix : le Trigger Z de de Cooler Master

Trigger Z 1Il est assez imposant et épais vis-à-vis d’un clavier bureautique standard. Sauf malformation aux poignets, je ne vois pas comment il est possible de se passer du repose poignets. Il faut donc anticiper un minimum d’espace sur son bureau pour poser le clavier.

Les appuis répétés et courts sur des touches fonctionnent bien. Le seul problème que j’ai eu est la touche entrée du pavé numérique qui ne remontait pas par moment. Comme elle n’est pas primordiale, je n’ai pas renvoyé le clavier pour ce problème. Et à l’utilisation (après quelques dizaines de séances d’appuis frénétiques sur la touche …) elle semble avoir retrouvé un comportement normal.

Le rétroéclairage est très bien (ni trop fort mais visible). Pour les jeux, le comportement est parfait et je n’ai vraiment pas à me plaindre de cet achat. Pour la bureautique, je suis moins affirmatif. J’ai vu de nombreux avis disant que le Trigger Z était silencieux, je ne suis pas convaincu dans un cadre bureautique. Heureusement vous n’êtes pas sensé utiliser un tel joujou dans un open-space !

Trigger Z 2

Ci-dessous une photo pour comparaison avec un MacBook Pro. Vous pouvez y voir la différence de taille et pour information, le clavier est plus épais que le MacBook fermé.

Trigger Z 3